English Version
English Version
François Chevallier
Psychologue clinicien Psychothérapeute
51 rue de Charonne - 75011 PARIS
Premier entretien gratuit

Comment la parole peut-elle soigner ?

En effet, cela peut surprendre qu’on puisse guérir par l’effet d’un simple dialogue. Lorsque nous consultons un spécialiste, par exemple un médecin, nous sommes habitués à nous voir prescrire des solutions concrètes et tangibles. Pourtant, le métier de psychothérapeute n’est pas le seul où la parole occupe une place centrale. C’est aussi le cas des enseignants, des interprètes, des avocats, des acteurs, et d’une façon générale, de la plupart des métiers de la communication.

Chacun d’entre nous peut observer à tout instant le fantastique pouvoir émotionnel, que possèdent les mots. En quelques secondes, de simples paroles prononcées ou entendues peuvent déclencher en nous les émotions les plus fortes, de l’enthousiasme à la colère, du désespoir au soulagement. Et c’est justement dans ce pouvoir des mots que réside l’outil de travail du psychothérapeute.

L’être humain est un être de langage, et c’est ce qui le différencie de tous les autres êtres vivants. Nous naissons sans connaître le langage, mais dès lors que nous apprenons à parler, d’innombrables connexions se forment à l’intérieur de notre cerveau et font de nous ce que nous sommes. C’est la parole qui donne forme à nos idées comme à nos émotions. Aussi, c’est au travers de la parole que nous avons le pouvoir d’agir sur elles.

Pour cela, il nous faut un interlocuteur, car la parole implique d’être deux. Or, le psychothérapeute est un interlocuteur qualifié, et son savoir nous permet d’agir sur l’intérieur de notre mental, tout comme celui du médecin nous permet d’agir sur l’intérieur de notre corps. De plus, contrairement à notre entourage affectif, le psychothérapeute n’est pas impliqué dans notre vie, et cette neutralité est la garantie de sa rigueur et de son objectivité.